politiveille

Quand Poutou évoque « le dégoût » de certains maires à l'égard de Fillon, Macron et Le Pen


Alors qu’il peine à récolter les 500 parrainages requis pour officialiser sa candidature à la présidentielle, Philippe Poutou a fait part d’un paradoxe ce lundi lors d’une conférence de presse. Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) affirme que sur le terrain, les maires des petites communes sont nombreux à exprimer « un dégoût » vis-à-vis de l’affaire Fillon, mais aussi à l’égard d’Emmanuel Macron et de Marine Le Pen. « On leur explique qu’il n’y a plus d’argent et dans le même temps, ils voient de la triche (…) Ça provoque de la colère mais au final, ils rejettent de nous parrainer », a déploré Philippe Poutou.
Lire l’article complet



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *