politiveille

Quand Le Pen refuse de porter le voile à Beyrouth


La candidate d’extrême droite à la présidentielle a refusé mardi de porter le voile pour rencontrer le grand mufti de Beyrouth dans la capitale libanaise. « La plus haute autorité sunnite du monde n’avait pas eu cette exigence (…) je ne me voilerai pas », a-t-elle fait savoir. Elle faisait référence à sa visite en mai 2015, en Egypte, où elle avait rencontré Ahmed al-Tayeb, le grand imam d’Al-Azhar au Caire. Dar al-Fatwa, la plus haute autorité sunnite au Liban présidée par le mufti, a pourtant déclaré que « son bureau de presse avait informé la candidate à la présidentielle de la nécessité de se couvrir la tête lors de sa rencontre avec son éminence (le mufti) ».
Lire l’article complet



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *