politiveille

Gaillac. P. Gausserand : «pas de conflit d’intérêts»


Êtes-vous bien associé à M. Olivier et son épouse chinoise Mme Jing Olivier dans la société «Comptoir des Bastides» ? Mme Olivier m’a dit qu’elle souhaitait vendre du vin de Gaillac en Chine et monter une société à la condition que je l’accompagne dans ce projet pour garantir le bon fonctionnement de la société. Oui, je suis actionnaire. Être maire, ce n’est pas ma profession. Je me suis engagé dans le Comptoir des Bastides parce que vendre du…
Lire l’article complet



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *