politiveille

Démissionnaires d’En marche : « Comme dans une secte, on doit appliquer à la lettre »


Guy Contrastin, signataire de la tribune « 100 démocrates » qui explique les motivations ayant poussé 100 adhérents d’En Marche à démissionner, a estimé ce mardi sur BFMTV que le parti fonctionne « comme dans une secte ». « Les ordres et les idées viennent du haut, […] on doit appliquer à la lettre », a-t-il regretté, ajoutant que « ce mode de management était peut-être admissible au 18ème siècle ».
Lire l’article complet



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *