politiveille

François Fillon: « On comprend la nervosité de la firme FN »


A deux jours du second tour de la primaire de la droite et du centre, François Fillon a donné ce vendredi un dernier meeting à Paris. L’ancien Premier ministre a défendu « un projet qui ne cherche ni à imiter la gauche, ni à lui plaire. Un projet qui assume sa radicalité ». « On comprend les critiques, l’étonnement de la gauche qui ne tolère qu’une seule droite. Celle qui baisse les yeux sous ses leçons de moral. On comprend la nervosité de la firme Le Pen, elle qui veut une droite complexée et en miettes », a-t-il déclaré.
Lire l’article complet

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *