Politiveille

Mort de Naomi Musenga: “Aujourd’hui, nous n’avons aucun élément pour penser que la personne qui a répondu au téléphone était sous pression”, assure Agnès Buzyn

La ministre de la Santé Agnès Buzyn, invitée de BFM Politique ce dimanche sur BFMTV, a rappelé “qu’une mission est cours avec un audit sur l’affaire de Naomi Musenga”. “Aujourd’hui, nous n’avons aucun élément pour penser que la personne qui a répondu au téléphone était sous pression ou qu’il y avait un manque de personnel”, a-t-elle assuré.

Lire l’article



Leave a Reply