Politiveille

Motion de censure: “Ce n’est pas une alliance bizarre de circonstance”, défend Danièle Obono, députée France Insoumise

Epilogue d’une folle séquence à l’Assemblée qui aura vu la majorité ébranlée par l’affaire Benalla et contrainte de reporter son projet de révision constitutionnelle, deux motions de censure du gouvernement sont défendues ce mardi par la droite et la gauche. LR d’un côté, les trois groupes de gauche (socialistes, communistes, Insoumis) de l’autre, porteront une motion de censure pour mettre en cause la responsabilité du gouvernement dans l’affaire de l’ex-collaborateur du président de la République, une première sous le quinquennat Macron.

Lire l’article