Politiveille

Violences : quand Gérard Collomb prédisait déjà le «face-à-face»

«Ce que je lis tous les matins dans les notes de police reflète une situation très pessimiste. Les rapports entre les gens sont très durs…» avait constaté Gérard Collomb en février, alors qu’il était encore ministre de l’Intérieur.

Lire l’article



Leave a Reply