Politiveille

« Il faudra accepter un partage de souveraineté définitif avec la France »

Dans une tribune au « Monde », Philippe Gomes, président du parti loyaliste Calédonie ensemble, estime que la victoire attendue du « non » permettra aux électeurs de refonder la légitimité du lien avec Paris et d’abandonner « le grand rêve d’un pays pleinement souverain ».

Lire l’article



Leave a Reply