Politiveille

« En Nouvelle-Calédonie, la population n’a jamais eu l’occasion de débattre de l’avenir de son pays »

Alors que les signataires de l’accord de Nouméa du 5 mai 1998 se retrouvent à Paris le 27 mars pour formuler la question du référendum calédonien qui sera soumise aux électeurs en novembre, l’ancien député (PS) René Dosière juge, dans une tribune au « Monde », que cette consultation intervient trop tôt.

Lire l’article